Dalle de stabilisation : pourquoi cela change tout

Les sols de vos écuries sont a priori diversifiés. Chemin, allée (en graviers, enrobé béton ou en terre), paddock, boxes, manège, carrière, zone de douche… Autant de types de sols que de situations potentiellement compliquées à gérer. Un dénominateur commun : ils sont tous éligibles à la pose d’une dalle de stabilisation.

Pourquoi vous parle-t-on de situations compliquées ? Parce que vos écuries ou votre centre équestre est vivant. Et donc, par nature, sujet aux aléas du direct. Entre vos chevaux et/ou poneys, vos cavaliers, les employés et membres du club équestre, ils sont nombreux à fouler chaque jour ces sols et donc à impacter leur tenue. Sans oublier le facteur incontrôlable : la météo.

Vos allées et chemins peuvent devenir boueux sous l’effet de fortes pluies ou des gelées hivernales. Les sols bétonnés deviennent glissants sous les bottes des cavaliers et dangereux pour les chevaux à l’entrée du club. Le sable de carrière qui s’envole au vent ou qui forme carrément des flaques et des crevasses, devenant impraticable… Vous connaissez sûrement au moins l’une de ces situations. Pour éviter un effet domino (le problème de sols qui perturbe toute la vie des écuries), il est dans votre intérêt de les stabiliser.  

Ce que change la dalle de stabilisation pour vos écuries

L’avantage des dalles de stabilisation, c’est qu’elles rendent tous vos sols praticables, et par tous les temps. Que vous ayez un centre équestre en région Bretagne ou une écurie dans les Alpes, la dalle stabilisatrice préserve la tenue de tous vos sols et durablement. Concrètement, cela veut dire la fin de la boue, des flaques, des sols glissants ou trop fouillants, des manèges ou carrières inutilisables, etc.

Cela veut donc dire plusieurs choses pour vous, en tant que propriétaire et gérant :

–       Un gain de temps et de tranquillité d’esprit. Les sols stabilisés demandent très peu d’entretien. Vos sols sont une préoccupation de moins dans vos écuries.

–       D’un point de vue esthétique, vous vous assurez aussi de ne plus offrir un paysage désagréable de sols fissurés ou boueux, peu engageant pour vos propriétaires et cavaliers. C’est un argument en votre faveur, qui vient renforcer l’image de votre établissement.

–       Des économies importantes. Vous n’aurez plus à refaire votre carrière ou vos paddocks tous les ans, ou à refournir vos allées en graviers régulièrement parce qu’elles se seront chargées en terre et en boue au fil des hivers. Vos sols étant praticables toute l’année, vous ne risquez plus de perdre en fréquentation ou de voir d’éventuels propriétaires retirer leurs chevaux de vos écuries parce que les paddocks sont inutilisables. Par ailleurs, la pose des dalles se fait sur des fondations simples et économiques : vous n’avez pas forcément besoin de travaux herculéens pour leur installation.  

Ce que la dalle de stabilisation change pour vos chevaux

Sur le plan économique, les économies se ressentent aussi en frais vétérinaires. En effet, les dalles de stabilisation au sol ont un impact direct sur la santé et la sécurité de vos chevaux et pensionnaires.

dalles de stabilisation sols équestres

À la fois portantes et souples, elles apportent un bon confort aux membres du cheval. À chaque type de sol sa dalle stabilisatrice privilégiée, pour garantir le plus de soutien aux articulations. Résistante, élastique, portante, vous pouvez jouer sur une variété de dalles alvéolaires adaptées à chaque surface (carrière, parking, rond de longe, paddock, chemin ou allée…).

Dans votre carrière et votre manège, la présence de dalles de stabilisation assure le bon maintien de la couche de surface. L’effet de poinçonnement est supprimé, le confort de travail augmente visiblement.

Enfin, en éliminant la boue, vous garantissez aussi à vos chevaux de garder les pieds au sec. Finie l’humidité sous le sabot, les infections qui y sont liées, les risques de chutes, de glissades et d’entorses.

Ce qu’elle change pour vos cavaliers

C’est une différence non négligeable comparé à une écurie sans sols stabilisés. Vos cavaliers et propriétaires de chevaux en pension chez vous vont bien plus apprécier leur expérience sur votre terrain.

Ils ne vont sans doute pas remarquer la dalle de stabilisation sous leurs pieds. En revanche, ils noteront à coup sûr l’absence de boue. Finie la sensation désagréable des bottes qui s’enfoncent. Ils prendront plus de plaisir à aller chercher un cheval au paddock en sachant qu’ils ne vont pas patauger dans les flaques pour ce faire, et qu’ils n’auront pas non plus à s’inquiéter de l’état dans lequel ils trouveront ses sabots avant une reprise ou un entraînement.

La dalle qui change toute votre gestion de l’eau

L’une des dépenses majeures – notamment en été – d’un centre avec une, voire plusieurs carrières, c’est l’arrosage.

Vos sols de travail doivent toujours se tenir. Vous passez donc un certain temps à arroser le sable de la carrière et l’eau arrive rarement où et comme vous le souhaitez. Même avec un système d’aspersion multiple, les gouttes se dispersent au vent, ou finissent par former des flaques par endroits, et les coins sont rarement arrosés. Résultat, votre couche de travail est hétérogène, elle a une durée de vie plus courte et vos dépenses en eau sont énormes.

Là encore, la dalle de stabilisation des sols peut avoir un impact fort sur vos dépenses en eau et vos besoins en arrosage.

Une dalle ECORASTER TR40, par exemple, à réserve d’eau intégrée, garde vos sols suffisamment humides pour garantir une bonne tenue (sans qu’on parle d’humidité dangereuse pour les pieds des chevaux).

Avec le système d’irrigation sous-terrain (type HYDROGROUND), vous pouvez obtenir un arrosage uniforme et homogène de tout votre sol de carrière. Le gain pour vous ? 50% d’économies d’eau, consommation maîtrisée et utilisation totale de votre carrière (pas besoin d’interrompre l’activité pour l’arrosage).

Il y a forcément une dalle de stabilisation pour votre écurie, vérifiez-le !