Mise en œuvre des dalles ecoraster

Etude de projet : l'étape préalable indispensable

Plusieurs éléments sont à prendre en compte avant de stabiliser les sols équestres. 

  1. La nature du sol en place : le fond de forme est-il portant ? le sol est-il drainant ? est-il pentu ?
  2. L’environnement de la zone à stabiliser : présence d’arbres, exposition au soleil et au vent
  3. L’envergure du projet : est-ce une rénovation ou une construction ?
  4. Le type de projet : est-ce un sol couvert ou non ? 
  5. La discipline pratiquée : dressage, CSO, pluri disciplines, compétition ou non
  6. L’intensité d’utilisation du sol : poney club, sol de concours exclusivement, etc.

Une étude de sol peut être réalisée pour définir au mieux la solution et les fondations à mettre en œuvre.

Les équipes ECO-ECURIE se déplacent sur toute la France pour étudier le projet et vous proposer une solution adaptée à votre projet. 

Cette visite préalable au chantier permet d’étudier le terrain ainsi que les accès au chantier pour les engins de travaux. Ces derniers pourront ainsi être prévus en conséquence. 

Nous pourrons ensuite vous formuler une proposition pour la fourniture et/ou la mise en œuvre de votre projet de stabilisation de sols équestres.

ECOVEGETAL vous propose la réalisation de projets sur-mesure, clé en main :
aide à la conception, chiffrage, plan 3D, pose et mise en œuvre et suivi

ECO-ECURIE GROUND : un système pour chaque type de sol

Le choix du type de fondation est primordial pour la pérennité de votre projet. Elle est fortement liée à la portance et au drainage de votre futur sol stabilisé. Le choix du matériau pour la réaliser est également déterminant. Il faut choisir un matériau drainant et respecter la granulométrie préconisée par nos équipes.

Sans fondation

*coupe non contractuelle

La mise en place SANS FONDATION est possible pour les projets couverts, sur sols suffisamment drainants ou avec une pente significative.

  • Terrasser et compacter le sol pour qu’il soit portant et plan.
  • Apposer un géotextile.
  • Poser les modules ECORASTER.
  • Les remplir avec un matériau drainant +/- un couche praticable de 8-12cm de sable adapté à votre discipline.

Fondation minimale

*coupe non contractuelle

La mise en place sur FONDATIONS MINIMALES est préconisée pour les terrains moyennement drainants.

  • Terrasser le terrain afin d’obtenir un fond de forme plan
  • Apporter un géotextile.
  • Niveler une couche de réglage sur 4 à 8cm (gravier 6/10, pouzzolane 7/15,…).
  • Poser les modules ECORASTER.
  • Les remplir avec un matériau drainant +/- un couche praticable de 8-12cm de sable adapté à votre discipline.

Fondation standard

*coupe non contractuelle

La mise en place sur FONDATIONS STANDARDS est très peu utilisée : elle est préconisée pour les sols peu portants et imperméables.

Il s’agit d’une fondation minimale à laquelle on ajoute en premier lieu une fondation en concassé drainant (20/40) sur 10 à 20cm.

Pourquoi choisir les dalles ECORASTER pour stabiliser ?

Pourquoi stabiliser avec des dalles ?

Stabiliser ses sols équestres avec des dalles alvéolaires présente de nombreux avantages : un meilleur drainage des eaux pluviales, une meilleure portance du sol, plus de planéité, elles apportent également de la souplesse à votre sol de travail pour le confort des chevaux, elles permettent également de réduire l’épaisseur de fondation par rapport à une stabilisation sans dalles et elles réduisent fortement l’entretien des sols pour une meilleure pérennité.

Pourquoi les dalles ECORASTER ?

Les dalles ECORASTER sont fabriquées en polyéthylène basse densité (PEBD) un matériau souple, auto dilatant et résistant aux UV. Elles sont garanties 20 ans (selon préconisations de pose) et sont 100% recyclées et recyclables et donc neutres pour l’environnement. Leur système d’attache par tenons-mortaises permet une meilleure solidarité entre les dalles. Enfin les dalles ECORASTER sont certifiées pour un usage poids lourds et voirie pompier. Elles résistent à des charges importantes et à une forte sollicitation.

Choix de la couche praticable

Les matériaux à éviter

  • Un matériau calcaire : le calcaire se compacte et empêche l’infiltration des eaux pluviales 
  • La terre végétale : vous serez tenté de réutiliser  la terre pour remplir vos dalles. La terre va se compacter, boucher les dalles et empêcher l’infiltration de l’eau dans le sol.
  • Un concassé grossier : le concassé est à déconseillé pour les sols de travail et le concassé grossier l’est également pour les sols de détente car peu stable, il risque de blesser vos chevaux.

Les matériaux à choisir

  • Un sable drainant est idéal pour la couche praticable de vos sols de travail. Le choix du type de sable dépendra surtout de la discipline pratiquée.
  • On peut également mélanger le sable avec des fibres géotextiles pour plus de souplesse.

Entretenir ses sols équestres en 3 étapes

Prévoir un ramassage régulier des crottins pour éviter qu’ils ne se mélangent avec la couche praticable. Il est conseillé de ramasser au fur et à mesure ou à chaque fin de séance.

Prévoir un système d’irrigation en amont du projet est toujours conseillé. Il existe des système de sub-irrigation, de citerne tractée, d’aspersion. A vous de choisir.

Enfin, n’oublier pas de herser et de niveler votre sol pour qu’il reste bien homogène.

Pour résumer, pour un sol durable, choisissez une solution de stabilisation qui évite : la remontée de fondation, la perte de matière, le compactage des sous-couches et la création d’un sol imperméable !

Projet clé en main par ECOVEGETAL

ECOVEGETAL vous propose la mise en œuvre complète de votre carrière : évacuation du sol en place, préparation du sol, pose des dalles ECORASTER, remplissage et création d’une couche praticable. 

La vidéo suivante vous présente la réalisation d’une carrière à Chiemgau en Allemagne. La demande initiale était une carrière facile d’entretien, assurant le confort et la sécurité pour les cavaliers et les chevaux.

ETAPES

  1. 1- Retirer l’ancienne couche praticable ;
  2. 2- Ameublir le sol ;
  3. 3- Répartir les graviers de manière uniforme sur toute la surface ;
  4. 4- Niveler au laser ;
  5. 5- Mettre en place les dalles ECORASTER TERRACOTTA par les modules de 1,33m². Clipsage grâce au système de tenons-mortaises ;
  6. 6- Remplir les dalles et répartir le sable au laser.

Pose des dalles : faites-le vous même !

La pose des dalles ECORASTER est simple et rapide à faire soi-même. Voici quelques astuces pour bien commencer.

Temps de pose et découpe des dalles

  • Pose de ± 800 m²/jour/3 pers (hors fondation et découpe) avec un chargeur à fourches.
  • Découpe rapide et propre avec une disqueuse thermique équipée d’un disque de Ø 230 et l’aide d’un support (latte, planche, dalle ECORASTER).

Pose des dalles

ECORASTER se pose facilement et rapidement. Les palettes de plaques pré assemblées sont disposées sur l’ensemble de la surface à stabiliser. La pose des dalles en diagonale permet d’éviter un décalage dans l’assemblage des modules sur les grandes surfaces à couvrir. Commencer la pose dans un coin de la surface à stabiliser, les tenons orientés dans les sens de progression. Alterner la pose dans les 2 directions en diagonale. Les plaques suivantes sont assemblées en exerçant une pression du pied.

Les plaques pré assemblées peuvent être séparées au besoin. Poser l’unité à séparer sur une autre pour la surélever et appuyer avec le pied sur les dalles à détacher côté mortaise pour les désunir.

Cas d'un marcheur en dalles ECORASTER

La pose des dalles en diagonale permet d’éviter un décalage dans l’assemblage des modules sur les grandes surfaces à couvrir. Commencer la pose dans un coin de la surface à stabiliser, les tenons orientés dans les sens de progression. Alterner la pose dans les 2 directions en diagonale. Les plaques suivantes sont assemblées en exerçant une pression du pied.

pose marcheur en dalles ecoraster