Quel est le prix réel d’une écurie active ?

Calculette au poing, vous avez déjà compté environ 2 500€ hors taxes pour la nouvelle herse niveleuse pour votre carrière, trois zéros ici, 17€ du mètre carré par là… Vous essayez de savoir quel sera, au final, le prix de votre écurie active, à quelques euros près. Mais comment vous assurer que vous avez compté ce qu’il faut, et pour les bons matériaux ?

Vous avez déjà remarqué que certaines installations de l’écurie active représentent un poste de dépense assez élevé. Les automates, par exemple, ou la stabilisation des sols. Mais souvenez-vous que cet investissement est seulement plus lourd au départ. Dans les faits, vous remarquerez qu’en faisant les bons choix, vous vous éviterez travaux, crises et réparations d’urgence très coûteuses pendant peut-être plusieurs dizaines d’années.

Le calcul impossible : combien coûte une écurie active ?

Vous le savez déjà, il n’existe pas une seule réponse universelle à cette question, mais énormément de possibles en fonction de tout un tas de critères. Par exemple :

  • Le terrain de départ : avez-vous un terrain existant et pouvez-vous le réutiliser ? Quelle surface avez-vous ? Visez-vous plus grand ?
  • Les pensionnaires : combien de chevaux avez-vous en hébergement ? (Nos calculs sont faits sur la moyenne du coût par cheval).
  • Souhaitez-vous confier 100% de vos travaux à des professionnels ou voulez-vous en réaliser une partie vous-même (terrassement, construction, aménagement…).
  • Quel standing visez-vous pour votre établissement ? C’est un concept important à définir le plus tôt possible.
  • Allez-vous réutiliser un bâti existant, rénover ou faire construire ? (Pensez qu’il est parfois plus compliqué et donc plus cher de réaménager plutôt que de reconstruire totalement à zéro. Faites-vous conseiller avant de vous lancer).

Une fois que vous avez éclairci ces points de votre projet, sachez où se trouvent les plus grosses dépenses sur votre écurie active. Les trois principaux étant toujours les automates, la réforme du bâti existant et la stabilisation des sols.  

Une idée des gammes de prix pour une écurie active

Ceci étant dit, vous pouvez vous faire une idée des prix moyens des équipements. Vous en aurez besoin, bien sûr, pour évaluer vos possibilités et établir vos priorités. Si certains chiffres paraissent élevés, pensez à les remettre dans leur contexte : s’agissant d’une écurie active et de matériaux de qualité, vous allez offrir une meilleure qualité de vie à vos chevaux et à leurs cavaliers, réduire naturellement certains frais de vétérinaire… Et vous allez surtout pouvoir économiser beaucoup sur la durée, par rapport aux dépenses d’entretien et de rénovation d’une écurie traditionnelle.

Voici une estimation des prix d’une écurie active, relevée par notre expérience auprès de nos clients.

Les automates

 Ils sont la clé de voûte de vos écuries actives. Le cœur même de la réflexion autour du retour à une vie « au naturel » pour le cheval. Ce qu’on appelle les automates recouvre le DAC ( Distributeur Automatique De Concentré), le DAF ( Distributeur Automatique de Foin), les râteliers automatisés, les portes de sélection ou temporisées qui séparent les zones et individus au besoin, ainsi que les ordinateurs et le logiciel qui vous permet de piloter vos écuries et votre troupeau.

Distributeur automatique DAC écurie active
Exemple d’installation d’automate en écurie active

Comptez environ 3 500€ HT par cheval pour ces équipements.

Aménager un terrain nu 

Si vous souhaitez faire aménager un terrain nu, avec le terrassement, la stabilisation des sols, la création de dortoirs, la pose de clôtures, etc. (écurie active, hors carrière et annexes), comptez environ entre 13 000€ et 14 000€ HT par cheval pour l’ensemble.

Carrière standard / manège standard

En complément de vos écuries, vous avez aussi besoin de refaire ou créer une carrière ? En imaginant une carrière de qualité, clé en main, comptez environ 55€ HT par mètre carré. Ce qui inclut la stabilisation du sol, l’arrosage en sub-irrigation, le sable de qualité et fibré, les lices et bordures…

Pour un manège standard, vous avez besoin de moins de fondations. Comptez donc autour de 45€ HT du mètre carré.

Barrières, lices et clôtures

Il est difficile de donner une estimation du prix des barrières en écurie active. Il dépend du dessin de vos écuries et du choix de vos matériaux en fonction des espaces à délimiter. Les prix peuvent aller de 3€ à 30€ au mètre linéaire.

Vous pourrez vous faire une meilleure idée de vos besoins en consultant notre page spéciale sur les barrières et clôtures.

Stabilisation des sols

Là encore, les prix peuvent varier selon les méthodes de stabilisation que vous préfèrerez. Nous vous proposons ici une estimation de prix, si vous choisissez de poser des dalles stabilisatrices de type ECORASTER sous les pieds de vos chevaux.

Stabilisation des sols par dalles écurie active
Une solution de stabilisation durable par dalles clipsées

Comptez environ 35€ HT du mètre carré (avec fondations, dalles, drainage et remplissage).

Le prix des machines en écurie active

L’échelle des prix est très étendue, selon que vous choisissiez une machine de seconde main, haut de gamme ou entrée de gamme… Une bonne herse pour un sol de carrière, par exemple, coûte entre 2 000 et 3 000€ HT.

herse tracteur sol non fibré écurie active

Pour faire le bon choix de machine, prenez en compte les solutions de stabilisation que vous avez mises en place. Par exemple, un sol stabilisé de manière classique (cailloux, graviers), résistera moins bien au passage régulier d’une herse lourde. En revanche, des dalles de stabilisation supportent un poids de 800kg sans bouger : un point qui vous facilitera énormément l’entretien. En écurie active, avec ce type de sols, on utilisera donc plutôt rabot, balayeuse, valet de ferme… (Avec des prix allant de 2 000 à 40 000€ selon s’il s’agit d’un accessoire adapté à votre tracteur ou d’un achat de machine complète.)

Voici ce que seront vos économies réelles en écurie active 

Vous avez compris qu’il est difficile de chiffrer précisément vos dépenses sans avoir défini précisément votre projet. Toutefois, vous pouvez d’ores et déjà intégrer à vos calculs des économies profondes et que vous allez ressentir dès les premiers mois d’exploitation de vos écuries actives.

Côté main d’œuvre, c’est 60 à 70% d’économies réalisées (temps de travail et budget) immédiatement. Puisqu’il n’y a plus besoin de nourrir les chevaux au box trois fois par jour, de changer le foin toute la journée, de les sortir quelques minutes s’ils n’ont pas eu d’exercice, etc., vous pourrez réorienter vos employés vers des postes plus intéressants, pour eux comme pour vous. Ce gain de temps peut très bien être employé à d’autres activités qui génèreront un revenu supplémentaire (donner des cours ; travailler un cheval, travail annexe…).

Vous devriez faire des économies substantielles sur l’alimentation également. En leur offrant un accès « à volonté » au foin, vous allez réduire la demande de vos chevaux en grains (ils passent vite de 95 à 100% d’alimentation en foin, avec des rations de compléments alimentaires disponibles en DAC). De plus, la disposition en râteliers vous évitera beaucoup de gaspillage (le foin ne se mélange pas à la paille, la boue ou au crottin, il n’est pas piétiné toute la journée, etc.).

Enfin, ne sous-estimez pas la différence entre un sol de travail de qualité et une version économique.  

Un sol de travail bien stabilisé, avec un sable de qualité et bien entretenu vous durera 25 à 30 ans sans avoir à le changer ou le renouveler. Avec un sol plus économique mais de moindre qualité, prévoyez plutôt une intervention pour le refaire… tous les 2 ou 3 ans !

Quel prix devez-vous fixer pour la pension en écurie active ?

De nombreux clients nous posent la question. Difficile de bien évaluer les prix ? Voici quelques critères qui devraient vous aider à prendre votre décision :

  • La région (consultez les prix autour de vous pour vous aligner) ;
  • La proximité d’une grande ville (plus vous en êtes proche, plus les prix augmentent) ;
  • Les infrastructures que vous proposez (comparez avec des infrastructures équivalentes aux vôtres, box, paddock,…).

N’hésitez pas à rappeler aux propriétaires que votre prix est justifié et qu’écurie active ne veut pas dire « cheval au pré ». Une pension en écurie active coûte généralement moins cher qu’en écurie « classique », mais les bénéfices pour les chevaux sont démultipliés. Insistez sur cet avantage !

Vous pouvez consulter nos experts pour obtenir un devis personnalisé ou poser vos questions.

Consultez également cet article si vous avez besoin d’aide pour monter votre dossier de financement.