Lexique

LES INSTALLATIONS DE TRAVAIL

La CARRIÈRE est un espace délimité, rectangulaire, sablé, en plein air, où les cavaliers travaillent et entraînent les chevaux. Le sol d’une carrière doit être bien stable, drainé et portant.

Le MANÈGE est une surface d’évolution équestre couverte. 

Le MARCHEUR est un système automatisé qui permet de faire marcher les chevaux à une vitesse prédéfinie. Circulaire ou oval, il peut accueillir de 3 à 10 chevaux séparés les uns des autres. Le marcheur peut être ouvert. Le sol doit être souple, confortable et régulier.

Le ROND DE LONGE mesure 15 mètres de diamètre minimum et est utilisé pour sortir les chevaux non montés, les faire travailler en longe, les échauffer, etc. Il est utile pour la canalisation du travail du cheval. Dans un rond de longe, le sol est fortement sollicité. Il faut veiller à la bonne qualité du sol :  drainage, portance et souplesse. 

Le ROND D’HAVRINCOURT est particulièrement utilisé pour les séances de saut en liberté. Il doit former un ovale de 18 x 36 m (en général). Le sol du rond d’havrincourt est particulièrement sollicité aux zones d’appui et de réception avant et après l’obstacle. L’évacuation des eaux pluviales doit être traitée avec soin.

LES AIRES DE REPOS

Le PADDOCK est un enclos plus réduit que le pré, avec peu ou pas d’herbe qui permet de détendre les chevaux.

Le PRE, aussi appelé PATURE, est une parcelle enclose qui permet de nourrir un ou plusieurs chevaux avec de l’herbe. Un abri permet aux chevaux de s’abriter des intempéries. La présence d’un point d’eau est aussi essentielle pour permettre aux chevaux de s’abreuver. Dans le pré ou le paddock, il est conseillé de stabiliser les zones de piétinement avec des dalles ECORASTER pour la santé et le bien-être des pieds des chevaux.

Le BOX INDIVIDUEL est réservé au logement individuel des chevaux. La ration est individualisée. La manipulation du cheval est plus facile et sécurisée. Le cheval reste plus propre que lorsqu’il est maintenu à l’extérieur. En général, la surface intérieure du box est de 9 à 12 m². Elle permet au cheval de s’y coucher et de se rouler. Pour son confort, on peut y installer un matelas confort en caoutchouc et mousse.

La STABULATION LIBRE est utilisée principalement en élevage pour héberger les animaux en groupe, le plus souvent du même âge. Ce type de logement est de plus en plus utilisé dans les centres équestres pour loger les poneys ou chevaux dont la gestion quotidienne est facilitée.

L’ECURIE est une bâtisse destinée au logement des chevaux. Elle se présente généralement sous la forme d’un bâtiment unique ou de plusieurs disposés autour d’une cour centrale.

CONCEPTS EN FAVEUR DU BIEN-ETRE DU CHEVAL

L’ECURIE ACTIVE est un concept d’hébergement pour les chevaux qui s’inspire de leur mode de vie en liberté. L’objectif est d’associer le bien-être des chevaux à une écurie bien pensée et pratique. Cela permet d’optimiser le temps et la pénibilité du travail. Le concept ECOVEGETAL ECURIE ACTIVE change la vie des chevaux et facilite le quotidien de tous : bien-être du cheval, faible entretien, confort, praticable toute l’année. Le cheval peut ainsi se nourrir en continu en répondant à ses besoins nutritionnels. Tous les équipements sont conçus pour favoriser son confort. L’écurie active permet au cheval de se socialiser, d’évoluer au sein d’un groupe et de gérer son temps selon ses envies.

Le PADDOCK PARADISE est un concept alternatif à la pension en box et pré classique. Les chevaux vivant dans des prés rectangulaires avec tous les points concentrés au même endroit (abri, nourriture et boisson) ont tendance à ne pas se déplacer suffisamment dans l’espace. Le paddock paradise est un aménagement spécifique (inspiré des chevaux sauvages) qui consiste à dessiner des couloirs pour favoriser les déplacements et d’espaces plus larges avec différentes fonctions (repos, jeu, boisson, alimentation, abri, etc.)

BIEN-ETRE DU CHEVAL

Un ANIMAL GREGAIRE est un animal qui vit en troupeau, au sein d’un groupe.

Un ANIMAL SOCIAL est un animal qui aime être en contact avec ses congénères ou avec des animaux d’une autre espèce ainsi qu’avec l’Homme.

L’ANTHROPOMORPHISME est la tendance à attribuer aux chevaux, les sentiments, les passions, les idées et les actes de l’Homme.

La COMMUNICATION INTER SPECIFIQUE est la communication entre individus d’espèces différentes.

La COMMUNICATION INTRA SPECIFIQUE est la communication entre individus d’une même espèce.

L’ETAT CORPOREL correspond à l’état d’engraissement atteint par un animal. Il est directement relié à la quantité de dépôts adipeux présents chez cet animal.

Le terme MANIPULATION correspond à l’interaction entre l’Homme et le cheval.

La MASSE CORPORELLE est le poids vif d’un animal diminué du poids contenu dans les compartiments digestifs. 

AUTRES NOTIONS

L’ABREUVOIR est un point d’eau, récipient ou dispositif permettant à l’animal de satisfaire son besoin en eau.

Le PROFESSIONNEL EQUESTRE est un opérateur d’un des secteurs de la filière qui exerce une activité en lien avec l’élevage ou l’utilisation des équidés et est amené à détenir des équidés sur sa structure.

Le CSO (concours de saut d’obstacle) est une discipline équestre qui consiste à effectuer un parcours d’obstacles avec l’objectif de ne commettre aucune faute.

Le CCE (concours complet d’équitation) consiste à enchaîner trois tests : le dressage valide le bon emploi des aides du concurrent et la qualité du dressage des chevaux ; le cross permet de vérifier la franchise du couple et la maîtrise d’une vitesse imposée en équitation d’extérieur ; le saut d’obstacles révèle l’aptitude à enchaîner un parcours, la bonne attitude et des gestes techniques justes.

L’ENDURANCE équestre pratiquée individuellement ou en équipe est caractérisée par des épreuves d’extérieur courues à vitesse imposée ou libre sur un itinéraire balisé avec des examens vétérinaires validant la capacité du poney / cheval à parcourir de longues distances.

L’ALIMENTATION

Les ALIMENTS CONCENTRES SIMPLES sont constitués ou issus des grains ou graines de végétaux tels que les céréales (orge, avoine, maïs), les légumineuses (pois, fèveroles, lupin ou soja) et/ou oléagineux (lin, arachide, tournesol, etc.). Apportés en complément du fourrage, ils permettent d’augmenter la valeur énergétique et protéique de la ration journalière notamment des chevaux à forts besoins nutritionnels (croissance, travail intensif). Cependant, l’excès de concentrés peut entraîner des désordres métaboliques importants entraînant notamment coliques et fourbures. Ainsi, le type de concentrés, la quantité, le mode de distribution seront judicieusement choisis en fonction du stade physiologique, de l’activité et de la santé de l’animal.

Le CORNADIS est un dispositif installé devant une auge ou un râtelier et destiné à limiter les mouvements des animaux lorsqu’ils sont en train de manger. Le CORNADIS A GLISSIERE temporisé est un système de distribution de fourrage automatisé, programmable et collectif. Les chevaux peuvent ainsi s’alimenter en groupe. On compte deux à trois chevaux par élément. Ce système de distribution de fourrage est idéal lorsque l’ensemble du groupe à des besoins nutritionnels quasi-similaires. Les glissières s’ouvrent sur des plages horaires préalablement définies dans un ordinateur central. Lorsque le temps imparti est écoulé, les glissières se referment et les chevaux reprennent leurs activités dans l’écurie. 

Le DAC (distributeur automatique de concentrés) reproduit le mode d’alimentation naturel du cheval en liberté. Il mange de petites quantités tout au long de la journée. Les chevaux sont identifiés et les rations sont adaptées à leurs besoins nutritionnels. Le système de porte de sortie sélective intégrée favorise la locomotion des chevaux. Ils circulent ainsi dans les différents espaces de l’écurie active.

Le DAF est le distributeur automatique de foin. Il existe aussi des distributeurs DUO qui distribuent à la fois les concentrés et le foin dans le même automate.

Le RATELIER est un assemblage à claire-voie de barres ou de tubes, destiné à recevoir le fourrage sec des animaux en libre service.