Le réchauffement climatique a-t-il une influence sur le bien-être des chevaux ?

Le réchauffement climatique est aujourd’hui dans tous les esprits : hausse des températures, records de chaleur, augmentation du nombre de feux de forêts, hausse du niveau des océans, etc.

Saviez-vous que le réchauffement climatique a également des conséquences sur le bien-être des chevaux.

L’absence de fortes gelées augmente la présence de maladies et l’arrivée de nouveaux parasites en provenance des pays du Sud ce qui diminue les défenses immunitaires des chevaux.

D’après un vétérinaire anglais, le réchauffement climatique favoriserait le phénomène d’obésité chez les chevaux. En effet, l’herbe pousse mieux et plus longtemps en hiver. A contrario, en été, le manque d’eau et l’augmentation du stress hydrique provoquent une chute drastique des productions fourragères.

Pour limiter les effets négatifs du réchauffement climatique, certaines adaptations seront donc à prévoir.

  • Régler différemment les rotations et les surfaces de pâturages pour éviter les fourbures chez les chevaux (diminution du flux sanguin dans les membres). Inciter les chevaux à se déplacer et à marcher plus pour une meilleure santé physique et mentale. Les concepts de paddock paradise ou d’écurie active, par exemples, favorisent la circulation des chevaux au sein des installations. ECOVEGETAL peut vous accompagner dans la conception de votre écurie pour répondre aux mieux à vos besoins et à ceux des chevaux en prenant en compte l’existant et l’espace disponible.
  • Végétaliser les toits des bâtiments afin d’abaisser la température de quelques degrés. ECOVEGETAL propose divers systèmes de végétalisation de toitures qui s’adaptent à tous les toits : légers et nécessitants peu d’entretien. Les toitures végétalisées retiennent l’eau et limitent le ruissellement. Elles sont également un refuge de biodiversité.
  • Conserver les arbres et haies existantes et en planter de nouveaux. La présence de végétation apporte de l’ombre et favorise un microclimat plus frais. ECOVEGETAL vous propose la création de haies fourragères composées de plantes adorées par les chevaux et qui, de par leurs bienfaits, leurs confèrent un apport nutritionnel supplémentaire et renforcent leur système immunitaire.
  • Réguler l’alimentation quotidienne des chevaux pour répondre au mieux à leurs besoins et pour permettre une bonne répartition des aliments (pâtures, fourrages, concentrés). L’installation d’automates en écurie active permet d’analyser les besoins en aliments des individus d’un troupeau et ainsi d’adapter l’alimentation distribuée et de contrôler les rations quotidiennes. Des portes temporisées permettent également de gérer l’accès aux pâtures.
  • Gérer l’utilisation de l’eau au sein de l’écurie pour éviter le gaspillage et une consommation excessive. L’eau est une ressource précieuse qu’il faut préserver. De nombreuses solutions existent pour récupérer les eaux de pluie : bassins de rétentions, cuves à eau, etc. et les réutiliser pour l’arrosage des sols de travail notamment.
    • La sub-irrigation (Hydroground par exemple) des sols équestres de travail est également une solution contre le gaspillage de l’eau. Elle permet une homogénéité du sol pour une utilisation en toutes saisons.
    • L’eau de pluie n’est pas conseillée pour l’abreuvement des chevaux. Cependant, il est également possible de réguler la consommation de l’eau courante en installant des abreuvoirs automatiques antigel. L’eau est ainsi distribuée aux chevaux en fonction de leurs besoins.