Hauteur de clôture pour chevaux : comment bien la choisir

Clôture en ruban électrique ou clôture en bois : nos conseils pour vous aider à choisir la bonne hauteur de clôture pour vos chevaux 

Paddock ou pâture, la délimitation de l’espace de vie de vos chevaux est un élément essentiel pour leur bien-être. Il est important de respecter certaines règles pour savoir comment parquer les chevaux. Pour déterminer la hauteur de clôture pour chevaux, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Voici quelques conseils pour vous aider à installer une clôture pour vos équidés.

A l’état sauvage, un cheval vit en groupe et trouve seul les 20 à 65 litres d’eau dont il a besoin. l

Hauteur de clôture pour chevaux : quelle est la réglementation ?

La réglementation officielle pour la protection des chevaux

Voici quelques extraits intéressants de la réglementation officielle concernant l’installation des animaux et des chevaux plus particulièrement.

Le Code rural stipule qu’il est interdit de « placer ou de maintenir les animaux dans un environnement susceptible d’être […] une cause de souffrances, de blessures ou d’accidents ». De même, dans l’article R214-18 du Code rural, il est spécifié qu’« il est interdit de garder en plein air des animaux des espèces bovine, ovine, caprine et des équidés :

  • Lorsqu’il n’existe pas de dispositifs et d’installations destinés à éviter les souffrances qui pourraient résulter des variations climatiques ;
  • Lorsque l’absence de clôtures, d’obstacles naturels ou de dispositifs d’attache ou de contention en nombre suffisant est de nature à leur faire courir un risque d’accident. »

Le Code du sport aborde le cas du monde équestre plus particulièrement, dans son article A322-123. « La conception d’ensemble des équipements, locaux, écuries, manèges, carrières, pistes d’entraînement ainsi que des installations extérieures, prairies, enclos, voies de circulation intérieure et des accès vers l’extérieur de l’établissement doit être compatible avec la nature de l’activité équestre pratiquée, la sécurité des pratiquants, des équidés et des tiers. Ces installations doivent être maintenues en bon état. »

Pas de réglementation officielle pour la hauteur de clôture pour chevaux

La loi française n’impose pas de réglementation officielle en ce qui concerne la hauteur de clôture. Pour clôturer efficacement l’espace de vie de votre cheval et pour le sécuriser, il convient surtout de connaître quelques règles de base et de faire appel au bon sens. Il est primordial que votre cheval ou vos chevaux se sentent bien et n’aient pas envie de franchir la clôture pour aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte. D’une manière générale, la hauteur minimum conseillée est 1,30 m. À vous ensuite d’adapter l’espacement de vos piquets et la hauteur des fils au cas par cas, en fonction de vos animaux. Voici quelques recommandations :

  • Pour les chevaux calmes : 2 hauteurs sont suffisantes (1,30 m et 70 cm) pour qu’il n’y ait pas de franchissement au-dessus ou en-dessous ;
  • Pour les chevaux nerveux : ne pas hésiter à ajouter une 3e ligne de clôture plus haute, à 1,70 m ;
  • Pour les localisations dangereuses (près d’une route par exemple) : monter la clôture à 1,60 m de haut pour la sécurité des animaux ;
  • Pour les petits gabarits (poneys, chevaux miniatures) : pensez à clôturer assez bas pour qu’ils ne passent pas en dessous ;
  • Pour créer une séparation entre deux chevaux : le plus efficace est de diviser le terrain en deux par une clôture d’au moins 1,30 m de haut et 1 m de large.

Les différents types de clôtures pour vos chevaux 

La clôture électrique pour chevaux

Les clôtures électrifiées avec du ruban, de la cordelette ou du fil sont les plus utilisées et les plus fiables. Paddock, clairière ou champ, le choix se fait en fonction de l’environnement de vos chevaux. Votre budget est aussi à prendre en considération.

Le ruban électrifié

La clôture en ruban électrifié pour chevaux est la solution la plus recommandée pour délimiter leur espace de vie. Il existe différentes largeurs de ruban : plus le ruban électrique est large, plus il est visible pour les équidés. L’idéal est d’utiliser un ruban électrique d’une largeur de 4 cm pour clôturer l’enclos des chevaux. Le ruban électrifié comporte cependant un inconvénient : sa prise au vent. Pour contrer ce problème, il est important de choisir un ruban de bonne qualité. Voici quelques critères à prendre en compte pour assurer la solidité de votre clôture en ruban électrique et pour lutter contre la prise au vent :

  • Les conducteurs du ruban de la clôture : en acier ou en cuivre, leur nombre, leur diamètre et leur disposition déterminent fortement la qualité du ruban ;
  • Les bords : le mieux est de choisir un ruban avec des bords renforcés ;
  • La constitution du ruban : s’il est non ajouré, le ruban résiste mieux au vent.

Bien entendu, les prix des rubans varient en fonction de ces critères. Sachez cependant qu’une clôture pour chevaux pas chère n’est pas nécessairement idéale pour le bien-être et la sécurité de vos animaux.

La cordelette électrique

Le cordon électrique présente l’avantage d’être très conducteur. C’est donc une clôture vraiment protectrice pour vos chevaux. Relativement visible (un peu moins que le ruban), la cordelette électrique est la clôture électrifiée la plus résistante. Attention cependant, cet atout peut représenter un inconvénient : un cordon trop résistant au cheval peut entraîner des blessures s’il s’enroule autour de sa patte par exemple. De même, si le cheval force le cordon et que celui-ci résiste, la clôture électrique et ses poteaux risquent d’être fortement endommagés.

Le fil métallique électrique

Le fil électrique seul ne peut être envisagé pour la réalisation d’une clôture électrique pour chevaux. Il n’est pas assez visible pour l’animal et il présente une faible résistance. En revanche, la bonne solution est d’utiliser le fil électrique en renfort du ruban électrifié par exemple, car il est très conducteur.

La clôture en bois pour chevaux

Outre l’aspect esthétique, l’avantage principal des lices en bois pour chevaux est leur longévité. En moyenne, une clôture en bois de bonne qualité est garantie environ 10 ans. La visibilité des lices peut également être un critère de sélection. Rappelons combien il est important que les chevaux voient clairement leur clôture pour bien connaître les délimitations de leur enclos. Les clôtures en bois posent cependant plusieurs problèmes :

  • Elles sont plus onéreuses ;
  • Les chevaux s’en servent souvent pour s’y frotter ou pour les mordiller, ce qui les endommage ;
  • Les traitements appliqués pour la protection du bois risquent d’être nocifs pour vos équidés.

Il existe également des lices en ciment ou en plastique. Moins esthétiques, elles offrent une résistance plus faible aux chevaux qui aiment s’y frotter régulièrement. Ces clôtures peuvent être meilleur marché que le bois. Attention cependant à ne pas sacrifier la sécurité des chevaux pour réaliser des économies.