FAQ SOLS équestres

ECOVEGETAL répond à vos questions sur la stabilisation de sols équestres et sur la société en général.

UNE QUESTION ?

Le siège social de ECOVEGETAL est situé à Broué en Eure et Loir. ECOVEGETAL exploite également un site au Thor dans le Var, un site à Poussignac en Gironde et un site à Seraucourt-le-Grand dans l’Aisne. ECOVEGETAL est également présent au Maroc.

Les dalles ECORASTER ont de nombreux avantages pour la stabilisation des sols équestres. Ce sont les seules dalles garanties 20 ans, neutres pour l’environnement. Elles sont fabriquées en polyéthylène basse densité (PEBD). De plus, le système de clipsage par tenon-mortaise est breveté ! Les dalles sont auto-dilatantes, souples et résistantes au gel et aux UV.

La dalle apporte drainage et souplesse au sol et empêche les fondations de se compacter (absorption des chocs). Elle permet une économie considérable sur les fondations de la carrière (elle augmente la portance du sol). De plus, aucune remontée de fondation n’est possible grâce aux dalles, pour un sol durable et praticable toute l’année.

Le poids et la forme du matelas le rendent hermétique. L’urine peut se glisser sous les bords du matelas mais ne passera pas en dessous. Pour un grand nettoyage du box, il suffit d’enlever la litière et de passer le jet dans le boxe. La présence d’un matelas dans un boxe permet d’économiser jusqu’à 70% de litière pour une économie de matière et de main d’oeuvre.

Si vous souhaitez recouvrir la surface totale du box, l’EQUIMAT fera parfaitement l’affaire. Il apporte également du confort pour le couchage et préserve en prime les articulations de vos chevaux !

Oui, il est possible de rouler sur les dalles. Elles supportent jusqu’à 800T au m² une fois remplies. Le sol ne se déforme pas grâce à une meilleure répartition des charges. Néanmoins, pour des projets de stockage, stationnement et passages d’engins lourds réguliers, nous vous conseillons notre dalle étudiée à cet effet : TE50.

Cela va dépendre de la nature de votre sol actuel et de l’utilisation. Nous proposons 3 types de fondations. Plus votre sol est portant et drainant, moins de fondation il faudra. Et inversement. Le but est d’obtenir une base portante et drainante sous les dalles. Dans tous les cas, les fondations seront moins importantes que sur un système classique.

Le point commun entre tous ces modes d’hébergement est le bien être du cheval, avec le respect de ses besoins naturels : la vie en troupeau, le contact avec les congénères, se nourrir 15h/jour en moyenne, tout en se déplaçant. La régulation naturelle face au climat.

Ce qui différencie l’Ecurie Active : la présence d’automates de distribution (de grain ou de foin). Les chevaux sont équipés de bracelets ou colliers : les automates de distribution identifient l’animal, et distribuent l’aliment en conséquence (type, quantité et temps). L’automatisation de l’écurie permet, dans un 1er temps, l’individualisation des besoins mais aussi un gain de temps (70% environ) et la diminution de la pénibilité du poste main d’œuvre.

En moyenne, comptez 100 à 150 m² (en fonction du type de chevaux hébergés) /cheval, hors bâtiments. Pour le dortoir, 10 à 12 m²/cheval. Le renvoie vers les prés est un plus, mais pas une obligation : certaines écuries actives (notamment en centre villes), ne disposent pas de pâtures. Les chevaux vivent (très bien) à l’année au sein de l’écurie.

Il a déjà été observé des cas de chevaux ne réussissant pas à s’intégrer à l’Ecurie Active : lorsque le cheval n’à connu, depuis sa naissance, que la vie en boxe strict, et que la mise en écurie active se fait tardivement, l’intégration peut être difficile, voire impossible dans certains rares cas.

L’écurie active est déconseillée pour : les entiers (sauf s’il s’agit d’un troupeau déjà stable) et les chevaux de commerces (de passage) : les nombreux va-et-vient ne permettront pas d’avoir un troupeau stable. La hiérarchie peut prendre du temps à s’établir.

En revanche, beaucoup d’écuries actives voient naître au sein de leurs installations des poulains. De même, lorsque le concept est bien pensé, le troupeau étant stable, il n’est pas rare de voir les chevaux ferrés des 4 pieds !

Le coût d’une Ecurie Active varie selon : le nombre de chevaux, le terrain initial, l’existant ou non (bâtiments, etc.), les options prises, le type de terrassement, etc. Une 1ère étude a évalué à environ 10 000-12 000€/cheval l’investissement à prévoir.

Bien sûr, si votre terrain possède déjà les bâtiments, que le terrain est plat, que vous prévoyez de faire une partie des travaux vous-même (toits, dalles béton, etc…), vous pourrez faire de belles économies !