Carrière équestre : les 5 points sensibles pour sa rénovation

Votre carrière équestre se délite ? Intervenez ! Vous risquez de perdre votre attraction et de voir vos cavaliers et cavalières choisir d’autres centres équestres que le vôtre pour monter à cheval.

Toutefois, pour ne pas investir à tort et à travers dans des travaux de rénovation de votre carrière équestre, assurez-vous de savoir exactement ce que vous allez rénover et pourquoi.

Pour une rénovation utile, vous devez comprendre d’où vient le problème. Le premier constat est visuel : si votre sol se dégrade, vous l’avez constaté et vos moniteurs et cavaliers aussi, très certainement. Carrière pleine de flaques ? Le sable se défait trop vite sous les sabots des chevaux, il forme des crevasses ? Il peut y avoir de nombreuses raisons à cela. Vous allez donc devoir commencer par établir un diagnostic précis de ce qui ne va pas.

1 – Évaluer l’état de la couche de travail de votre carrière équestre

C’est la partie visible de l’iceberg, celle qui réagit immédiatement aux passages des chevaux et poneys.  

Les questions à vous poser : S’enfonce-t-il sous la botte ? Est-il encore suffisamment compact ou forme-t-il beaucoup de poussière ? Est-il encore pur ou chargé de matière organique ? Des cailloux remontent-ils de la fondation quand vous passez la herse ?

Votre sable de carrière est en bon état s’il vous en reste une hauteur d’une dizaine de centimètres et qu’il a gardé les caractéristiques pour lesquelles vous l’aviez choisi. Sa granulométrie, sa perméabilité, son dosage siliceux, etc. doivent correspondre à l’usage que vous en avez. Vous avez le choix des sables, privilégiez toujours celui qui correspond à votre pratique de l’équitation. Saut d’obstacle, trot, compétition CSO, cours d’équitation quotidien, horse ball, dressage, cross ou entraînement galop… À chaque discipline son sol idéal.

Pensez donc à examiner votre couche de travail en fonction de son comportement dans votre discipline. Il doit rester ferme pour l’obstacle, souple pour des activités équestres quotidiennes.

Vous pourrez envisager de le compléter par des copeaux géotextiles, de l’ajout de sable de silice ou plus argileux selon le problème. En revanche, s’il est trop fuyant ou poussiéreux, chargé de cailloux ou de matières extérieures, vous devez le remplacer.

2 – Évaluer l’état de la fondation

Si votre couche de travail n’est plus aussi plane et forte, c’est peut-être que les fondations sont instables. Dans tous les cas, mieux vaut vérifier !

Les questions à vous poser : le géotextile est-il toujours bien en place ? Joue-t-il encore son rôle ? Le sol a-t-il partout le même aspect ? La surface est-elle toujours parfaitement plane ou devez-vous revoir le terrassement ? S’enfonce-t-elle par endroits ? Vos dalles de stabilisation sont-elles en bon état ?

Le moindre défaut dans le cas des fondations devrait être assez visible. Il est essentiel de vous y attaquer au plus vite pour garantir la sécurité de vos équidés lorsqu’ils travaillent.

Par ailleurs, vos fondations peuvent aussi souffrir d’un problème de drainage mal configuré.

3 – Évaluer l’état du drainage de votre carrière équestre

Si vous avez établi un système de drainage, c’est le moment d’en évaluer l’efficacité. Il est censé vous garantir la juste perméabilité de votre sol équestre. Aussi, si vous trouvez régulièrement des flaques dans votre carrière, cela provient peut-être de votre gestion des eaux.

Les questions à vous poser :

Le réseau de drains des fondations est-il encore en place ? Correspond-il vraiment à votre nature de sol ? Se bouche-t-il ? L’eau descend-elle bien jusqu’à la couche drainante ? Si ce n’est pas le cas (couche de travail imperméable et sol dit « fermé »), avez-vous une pente suffisante pour entraîner l’eau jusqu’aux extérieurs de la piste ?

4 – Lister les travaux à effectuer

Une fois que vous avez identifié le problème, vous devriez pouvoir y apporter les solutions adaptées sans vous tromper de cible.

C’est une question de couche de travail ? Si vous devez remplacer intégralement votre sable, mieux vaut investir dans les bonnes caractéristiques plutôt que de choisir une matière moins chère mais de mauvaise qualité. Vous risqueriez d’avoir à la changer de nouveau dans un délai trop rapproché.

Pensez également à vérifier les installations autour de la carrière (poteaux et lices, gradins, luminaires, projecteurs, auvents éventuels) sans oublier évidemment le système d’arrosage. Celui-ci doit être régulier et fonctionnel, car de lui dépend aussi la fermeté de votre sol (notamment en saison sèche). Enfin, si vous devez rénover votre carrière équestre, ne négligez pas son accessibilité pour un entretien régulier. En effet, lorsque des matières organiques (crottin, feuilles mortes, etc.) se mêlent à votre sol, elles se décomposent et s’immiscent entre les granulats. Cela brise l’homogénéité du sable, il sèche plus facilement et se détériore très vite. Pensez donc aux facilités d’entretien dans votre liste : élargir les angles pour le passage de herse, largeur du portillon d’entrée, proximité des autres installations…       

5 – Préparez les travaux

Votre centre équestre (ou vos écuries) va être immobilisé un moment, alors préparez-vous. Prévoyez de libérer des accès pour le passage des machines et des hommes (et probablement un report des activités dans le manège, si vous avez un manège couvert).

Si vous avez choisi de vous charger vous-même des travaux de rénovation de votre carrière équestre avec une équipe interne, assurez-vous d’avoir les compétences pour le bon respect des caractéristiques techniques. Certaines couches sont faciles à aménager sans aide d’un professionnel. Vous pouvez par exemple mettre en place des dalles de type ECORASTER pour mieux stabiliser votre sol de carrière. Il vous suffit de les poser et de les clipper d’un geste du pied.

En revanche, si votre carrière est réservée à un usage technique (compétition, par exemple), mieux vaut vous faire accompagner d’un professionnel.

Pour en savoir plus sur la rénovation de vos sols équestres, lisez cet article. Et découvrez nos solutions de stabilisation ici.

SOLS ÉQUESTRES

Téléchargez notre cahier des charges interactif et sélectionnez les critères selon votre projet ou vos besoins.

Cliquez sur l’image pour télécharger